Les jeux dominant le e-sport français

Les jeux dominant le e-sport français

Le e-sport est une discipline qui se pratique par le biais d’Internet. Pour pratiquer ce jeu, un ordinateur ou une console de jeu constitue le matériel indispensable. Différents tournois permettent aux adeptes de ce type de jeu de se défier et d’évaluer leurs compétences, pour ne citer que MLG, CPL, EVO et ESWC.

Quels sont les jeux les plus joués en e-sport ?

e-sport.jpg

Même si de nombreux jeux vidéo avec des parties multijoueurs se jouent en ligne, seuls quelques types de jeux sont baptisés « e-sport ». Pendant les années 2010, cette discipline regroupait principalement StarCraft 2, Dota 2, Call Of Duty, ShootMania, Global Offensive, Counter-Strike, League of Legends ainsi que le jeu annuel FIFA Football. Les jeux de combat font aussi partie du e-sport, comme les évènements dans l’international, dont EVI et Tougeki. À noter que parmi les jeux les plus joués lors de la pratique de cette discipline se distinguent le Super Street Fighter IV et le Tekken Tag Tournament 2, Nadeo et TrackMania nations ESWC.

Le e-sport permet de gagner de l’argent pour les compétiteurs

competiteurs.jpg

Le cash-prize constitue généralement une réelle source de motivation pour les joueurs. En e-sport, il s’agit d’une somme d’argent destiné à être partagée entre les 3 ou 4 premières équipes, lors d’une compétition. L’e-sport permet, ainsi, aux participants de se faire de l’argent. Toutefois, nombreux joueurs considèrent, actuellement, cette discipline comme un domaine moins rentable. D’après le site coréen Fomos, en 2013, les structures coréennes tirent plus d’avantages (de 70 % jusqu’à 90 % des cash-prizes), lors d’une compétition. Ainsi, les joueurs ne peuvent toucher que les 30 % à 10 % des cash-prizes. Sans doute, les autres structures œuvrant dans des pays autres que la Corée, travaillent de cette même façon. D’où, avec le e-sport, les compétiteurs peuvent gagner de l’argent, mais la somme dépend de la structure à laquelle ils participent.